Aliquam Dapibus

Micro-Crèche L’Ilot Câlins

392 rue de l’épinette

Accès via Drève Godefroy

59850 Nieppe

03 59 51 32 47

MICRO CRECHE

Bienvenue sur le site de la Micro-crèche l'Ilot Câlins

Les massages

pour bébés

À travers le massage de leur bébé, les parents vont pouvoir communiquer et créer du lien avec leur enfant

C’est un moment d’échange intense, d’abord par le toucher, mais aussi par le regard et la parole. L’important, c’est d’avoir conscience qu’il ne s’agit pas nécessairement d’un geste technique, et qu’il passe souvent par une phase d’expérimentation. Ce toucher, qui a été perdu dans notre société, est instinctif. Il faut juste se donner le temps de l’apprivoiser. »


Quels sont les bienfaits de ces massages ?

Les parents qui choisissent de masser leur bébé le font, en priorité, pour partager avec lui un moment de tendresse et de complicité. Car c’est bien là la vocation première du massage : leur permettre d’établir, par le toucher, une communication affective avec leur enfant. La peau a cette capacité formidable de mettre les êtres en contact les uns avec les autres. L’amour, la sécurité, l’apaisement… les émotions n’ont pas toujours besoin d’êtres nommées, elles peuvent aussi être transmises par la peau et nombreuses sont les sensations qui passent par le massage. Il met tous les capteurs de notre corps en branle, y compris nos hormones. En effet, le toucher favorise également la stimulation de l’ocytocine, qui n’est autre que l’hormone de l’attachement.

Mais si le massage est pratiqué dans le but de procurer du bien-être à son bébé, il a d’autres bienfaits. Il permet aussi à l’enfant de prendre conscience de son propre corps, et ce, à la fois par le toucher, mais aussi par la parole. C’est pourquoi les mamans et les papas sont invités à parler à leur bébé pendant le massage : « Je prends maintenant ton petit pied, et je remonte tout doucement vers le haut de ta jambe… ».

certains gestes peuvent atténuer les douleurs des coliques des nouveau-nés ou plus tard, celles des poussées dentaires.


Ateliers de massage pour bébés à la micro-crèche

le but n’est pas d’en ressortir avec une méthode toute faite. Pour les parents, c’est surtout, et avant tout, d’acquérir la confiance en soi et le sentiment d’être capable de reproduire, instinctivement, les mouvements lorsque l’on sera seul. » L’on peut tout à fait avoir l’envie de masser son bébé, mais ne pas oser se lancer. Face à un être si petit et fragile (en apparence), une certaine appréhension est légitime. « Intuitivement, nous sommes aptes à savoir ce que nous pouvons faire ou non, mais pour certains d’entre nous, il est important que les gestes soient validés, cautionnés par une personne experte (instructrice en massage pour  bébé certifié IAIM. » Grâce aux ateliers, les parents qui le désirent pourront apprendre quelques gestes, mais surtout, s’assurer de leur capacité propre à masser leur enfant.

Lorsque le massage devient une habitude, il s’instaure très vite comme un rituel, un rendez-vous tendresse entre le parent et l’enfant. « On commence souvent la séance de massage en parlant à son bébé, en lui disant ce que l’on va faire, puis on prépare les accessoires (les huiles, la couverture…), on enlève ses bagues, ses bracelets. Autant de signes que l’enfant repère et qui lui permettent de se mettre en condition. » Et pour savoir qu’un bébé aime les massages ? « Il suffit en général de l’observer pendant ce temps de préparation. S’il montre son enthousiasme, vous fait des sourires, gazouille, c’est sa façon à lui de vous dire que ce qu’il attend lui plaît. Tout simplement. »