Aliquam Dapibus

Micro-Crèche L’Ilot Câlins

392 rue de l’épinette

Accès via Drève Godefroy

59850 Nieppe

03 59 51 32 47

MICRO CRECHE

Bienvenue sur le site de la Micro-crèche l'Ilot Câlins

Notre projet éducatif

INTRODUCTION

 


La micro-crèche l’îlot câlins est une structure d’accueil à mi-chemin entre la crèche traditionnelle et l’accueil familial de l’assistante maternelle pouvant accueillir dix enfants simultanément âgés de deux mois et demi à quatre ans.


 


La structure est ouverte du lundi au vendredi de 7h à 19h et fermée trois semaines durant les vacances d’été ainsi qu’un une semaine en fin d’année.


Au sein d’une micro crèche, toutes les activités sont faites en petits groupes, de ce fait les âges des enfants sont mélangés de sorte que les petits sont tirés vers le haut par les plus grands qui prennent soin d'eux.

L’accueil des enfants est vraiment personnalisé et les parents se sentent généralement plus écoutés.


C’est un lieu de vie et d’éveil qui doit permettre à l’enfant de se construire et de s’épanouir harmonieusement, tant sur le plan physique que sur le plan psychologique, affectif et social. Les besoins du tout petit doivent être pris en compte tout en étant adaptés à l’accueil régulier ou occasionnel.


C’est aussi un lieu de prévention, de protection et d’écoute du jeune enfant et de sa famille.


 


1.  Favoriser un accueil de qualité

Les temps de transmission sont importants pour un accueil de qualité. Ils conditionnent la journée de l’enfant et sont indispensables pour assurer la continuité des soins et sa prise en charge.


L’accueil est pour l’enfant un moment riche en émotions : larmes, refus de quitter son parent, ou joie de retrouver la crèche et les copains. Le personnel met tout en œuvre pour que ce moment se passe en douceur. En effet, la séparation est une situation difficile à vivre pour l’enfant. Il doit non seulement se séparer de ses parents mais aussi passer du milieu familial à une vie en collectivité.


L’accueil va permettre à l’équipe d’aider et d’accompagner l’enfant et ses parents dans ce moment délicat.


Les parents sont donc invités à entrer dans la crèche lors des temps d’accueil ainsi ils pourront accompagner leur enfant en salle de vie, partager éventuellement avec lui une activité et prendre le temps de lui dire au revoir.


Ces moments sont des temps de relais entre les parents et l’équipe éducative. Il est important de respecter la confidentialité car les informations diverses touchent parfois à la vie privée de la famille de l’enfant et à l’intimité de l’enfant lui-même.


L’enfant, au fur et à mesure qu’il grandit, peut ressentir le besoin de mettre en place un rituel qui le tranquillise (dire au revoir par la fenêtre, être pris dans les bras…). Le doudou est aussi le meilleur moyen d’apaiser ses angoisses et d’être un peu plus autonome.


Au départ de l’enfant, l’équipe veillera à retransmettre le plus fidèlement possible la journée passée et le parent sera invité à entrer dans la structure pour passer du temps avec son enfant.


 

2.  L’alimentation

L’alimentation de l’enfant durant les premiers mois et les premières années de la vie, influe sur sa croissance et sur son état de santé à l’âge adulte.


La micro-crèche apparaît donc comme un excellent lieu de prévention puisqu’elle intervient au quotidien au niveau du choix des aliments donnés à l’enfant et par la même occasion sur l’apprentissage du goût.


Le fournisseur choisi « Croc la vie » respecte la législation européenne en matière d’hygiène ainsi que les normes HACCP. Il applique les directives imposées concernant les produits, le stockage, le sous-vidage et conditionnement, le transport, l’étiquetage et la traçabilité.


3 menus différents en fonction des tranches d’âges sont proposés chaque jour afin d’adapter au mieux les grammages, la texture et le choix des aliments.


Une sensibilisation auprès des parents permet de les informer sur nos choix et de leur donner des conseils et réponses à leurs questions


En ce qui concerne l’enfant de moins de 4 mois le choix du lait maternel ou du lait infantile est un choix personnel des familles, qu’il est important de respecter. C’est pourquoi pour permettre la prolongation de l’allaitement après la reprise du travail, la possibilité est donnée aux mamans de poursuivre l’allaitement de leur nourrisson après l’entrée en crèche en suivant un protocole.


Conjointement à l’introduction d’aliments diversifiés, un lait de suite (2ème âge, puis, par la suite, lait de croissance) va venir se substituer à la préparation pour nourrisson.


A la micro-crèche, l’utilisation quotidienne de laits infantiles (ajouté dans les purées des bébés, proposés en boisson ou sous forme de desserts lactés, crèmes, etc.) est un élément majeur de la qualité nutritionnelle des préparations.


La diversification alimentaire:

Celle-ci consiste en l’introduction de tout autre aliment que le lait dans l’alimentation du nourrisson.


La diversification alimentaire débute idéalement vers le 6e mois.


Elle se fait toujours en collaboration avec les parents s’ils désirent commencer avant 6 mois nous suivons mais pas avant 4 mois.


Elle doit être progressive en introduisant un seul type d’aliment à la fois .Cette diversification va permettre d’introduire des aliments de consistance nouvelle et va contribuer à l’éducation du goût et de la mastication.


C’est donc une étape essentielle dans l’alimentation de l’enfant.


A partir du moment où l’enfant est prêt (il n’y a pas de règle), les plats sont proposés sous une forme adaptée aux possibilités de l’enfant, au cas par cas : mixée, moulinée, ou en morceaux.


Dès que possible l’enfant est incité à manger seul (découvrir la nourriture avec les doigts est permis car c’est une étape indispensable à l’acquisition de l’autonomie).


Les biberons des bébés sont donnés à la demande dans un endroit calme sur les genoux de la professionnelle.


Le repas un moment de partage

Les repas sont servis de manière échelonnée afin de respecter au maximum les rythmes de chacun. Ils sont toujours proposés et jamais imposés aux enfants. Il n’est donc pas question de forcer l’enfant à manger, nous lui faisons confiance quant à la gestion de son appétit. Nous l’inciterons seulement à goûter et ceci de façon ludique, sans l’imposer. Les repas sont des moments de temps calmes. Ce sont des instants privilégiés où nous tentons de rendre la collectivité moins pesante en mettant en place des relations basées sur une prise en charge plus individuelle.


 

3.  Le temps de sieste

Les enfants ont besoins de repères, de rituels qui vont leur permettre de s’endormir plus sereinement.


C’est pourquoi nous accordons une grande importance à l’échange avec les parents lors de la « première heure » d’adaptation, lors de l’arrivée de votre enfant à la crèche.


C’est un moment important durant lequel nous découvrons « les habitudes » de votre enfant pour l’endormissement.


Chaque enfant est différent et leurs habitudes de sommeil également. Certains dorment avec un doudou et une tétine, d’autres dans le noir total, d’autres encore ont besoin d’une petite caresse sur le visage pour s’endormir…


Ces détails sont importants pour nous, pour accompagner au mieux vos enfants dans l’endormissement


L’équipe a à cœur, d’offrir un environnement favorable et répondant aux besoins de vos enfants. Nous respectons les besoins individualisés de sommeil (sieste le matin, midi, plusieurs fois dans la journée) tout en veillant à répondre à vos attentes.


La place du doudou

Le doudou est pour l’enfant le compagnon affectif et rassurant de tous les instants. Il symbolise le réconfort et la douceur.


le doudou peut être une peluche, un petit drap…Certains enfants n’en n’ont pas besoin, ou le prenne juste pour la sieste…


A la micro-crèche, les doudous sont les bienvenus! Chacun trouvera sa place soit dans le panier de l’enfant, dans son lit ou encore dans la cachette à doudou.


 


4.  Les temps d’éveil

 


La motricité libre chez les bébés

Pour être le plus proche du développement des jeunes enfants, l’équipe veillera à ne pas mettre l’enfant dans des positions qu’il n’a pas encore acquis. En effet, le développement moteur s’acquiert naturellement, le bébé passe d’une étape à une autre sans difficultés lorsqu’on le laisse se mouvoir librement.


A la micro crèche l’îlot câlins, les enfants seront le plus souvent installés sur le tapis d’éveil au sol. Les transats seront principalement utilisés aux moments du repas, pour faciliter la digestion.


A cet âge, tout est prétexte à explorer, manipuler, toucher et sucer (portiques, mobiles, hochets, tableaux d’éveil …). L’équipe veillera à proposer aux bébés des jeux et jouets faciles à manipuler à attraper.


Les câlins font également partie intégrante des activités destinées aux tout petits. Le contact avec l’adulte par le toucher, les caresses, et les paroles rassurantes contribueront à la stimulation de ses sens et le sécuriseront durant l’absence de ses parents.


Les activités d’éveil

L’équipe proposera des activités adaptées à chacun des enfants, celles-ci seront réalisées dans un esprit ludique et devront être avant tout source de plaisir. Une activité ne sera jamais imposée à un enfant.


Chaque type d’activité visera à répondre à un objectif bien particulier afin d’harmoniser le développement de l’enfant. Elles pourront aussi être en liaison avec le projet pédagogique.


Elles peuvent avoir lieu en grand groupe ou petit groupe (4-5 enfants)


Elles ont toujours pour but d’éveiller la curiosité de l’enfant.


Les jeux libres.

L’enfant a besoin de se retrouver face à son propre jeu. L’adulte accompagne l’enfant dans son jeu sans le diriger. Pour être acteur de son jeu, l’enfant doit rester libre d’en faire ce qu’il veut.


Durant la journée des temps de jeu libre sont proposés aux enfants. L’enfant choisit alors son jeu au moment où il l’a décidé. Jouer doit rester pour l’enfant une expression de liberté.


L’équipe crée des conditions matérielles et relationnelles qui incitent l’enfant à exploiter ses dispositions à jouer.


 


5.  L'accompagnement des familles

« On ne naît pas parents, on le devient »  est une phrase qui résume parfaitement la complexité d'être parents. Au fil des jours, la relation entre le bébé et ses parents se construit. Grands bonheurs et petites inquiétudes se côtoient. Les adultes tâtonnent, le jeune enfant s'adapte et vice versa.


Nous mettrons en place quelques outils pour permettre l’accompagnement à la parentalité :


Les temps conviviaux qui permettront des échanges informels entre les parents et entre

parents et professionnels. Il s'agit des différentes fêtes qui jalonnent l'année.


Des temps d’atelier parents/enfants qui permettront aux parents de partager un moment à

la micro-crèche avec leur enfant et les professionnelles.


le journal de la crèche sera un outil intéressant à bien des égards. Les parents peuvent

trouver des articles traitant de thèmes en lien avec leurs questionnements, des témoignages d'autres parents et une mine d'informations sur la structure qui accueille leur enfant.


Tous ces outils permettront aux parents d'aborder leurs préoccupations, leurs difficultés sans la crainte d'être jugés. Les professionnels peuvent donc rassurer les parents sur leurs compétences par différents moyens. Le plus important est de laisser ces derniers découvrir quelle est la solution au problème qu'ils rencontrent. Ce n'est ainsi qu'ils peuvent se construire en tant que parents


 


Ceci qu'un résumé de notre projet éducatif